ADEME – Direction Régionale Ile de France

Contact ADEME – DR Ile de France

Fabienne SCHIMENOVITZlogo_ademe_dr-idf

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie

Délégation Régionale Ile-de-France de l’ADEME

6/8 rue Jean Jaurés – 92807 Puteaux Cedex

Envoyer un e-mailSite internet francilienSite internet national

Présentation

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) est un établissement public sous la tutelle conjointe du ministère de l’Ecologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Elle participe à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable. L’agence met ses capacités d’expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public et les aide à financer des projets dans cinq domaines (la gestion des déchets, la préservation des sols, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l’air et la lutte contre le bruit) et à progresser dans leurs démarches de développement durable.

Elle intervient dans ces domaines à travers différents types d’actions :

  • orientation, animation et financement de programmes de recherche,
  • conseils et expertises,
  • élaboration d’outils méthodologiques et diffusion de bonnes pratiques,
  • financement d’études, d’opérations exemplaires et de projets,
  • formation, information, sensibilisation et communication.

Ademe-Vite-chauffeAdeme-dechets-deborde

Objectifs et actions : Accompagner les projets éducatifs en Ile-de-France

L’éducation à l’environnement pour un développement durable

Un contexte favorable : l’éco-citoyenneté figure parmi les axes majeurs de la stratégie nationale du développement durable. Elle concerne un ensemble d’objectifs et d’actions à court, moyen et long terme qui visent à changer les comportements individuels et collectifs, à modifier les pratiques et les organisations pour mieux préserver la planète. Il nous faut considérer que l’éco-citoyenneté concerne chaque citoyen et toutes les composantes organisées de la sociétés.

Trois types de partenariats dans le domaine de l’éducation

Aujourd’hui, les activités d’éducation se font en milieu scolaire, périscolaire et de temps libres, tournées essentiellement vers le public jeune. C’est pourquoi l’ADEME privilégie la conception et la mise en ouvre d’actions concertées avec :

  • les établissements d’enseignement général (appui aux programmes, mise à disposition ou soutien à la création d’outils validés, formation des enseignants ;
  • les réseaux associatifs qui, dans leurs domaines de compétences, participent à des actions éducatives fortes (en éducation populaire, scientifique et à l’environnement) ;
  • les associations de protection de l’environnement et de défense des consommateurs.

Quatre objectifs principaux de l’ADEME

  • Contribuer à la validation, la promotion et la diffusion en région de dispositifs éducatifs et d’outils existants ;
  • Aider au développement d’outils nouveaux ;
  • Favoriser la formation, initiale et continue, des enseignants, des formateurs spécialisés en éducation à l’environnement et des éducateurs et animateurs ;
  • Soutenir les projets d’éducation à l’environnement.

Les règles de soutien aux projets éducatifs en Ile-de-France

Les projets présentés à la Délégation régionale Ile-de-France de l’ADEME devront répondre aux critères suivants :

  • Projet relevant des champs d’intervention de l’ADEME : déchets, économie de matière, pollution de l’air, économie d’énergie, énergies renouvelables, technologie propre des véhicules, organisation des déplacements, pollution des sols, effet de serre, approches globales et transversales de l’environnement ;
  • Projet destinés prioritairement à un public francilien ;
  • Projet dont les principaux objectifs sont d’informer sur les enjeux et les solutions qui vise à ce que le public s’interroge sur ses propres comportements ;
  • Projet valorisable et reproductible ;
  • Projet porté par toute structure compétente en matière d’éducation et/ou de formation à l’environnement.

Ce projet devra ensuite avoir l’une des caractéristiques suivantes :

– Projet d’une équipe pédagogique et/ou d’une équipe d’animation ;

– Projet innovant à caractère expérimental sur le plan technique et/ou pédagogique et intégrant une évaluation ;
– Création d’un nouvel outil pédagogique ;
– Projet 1000 défis labellisés par le jury régional ;
– Formation d’enseignants, éducateurs ou animateurs dont l’objectif est de monter des projets éducatifs d’éducation à  l’environnement.

L’intégralité du projet sera examinée sous les angles suivants :

– la démarche pédagogique du projet ;
– la part d’initiative des jeunes ;

– la place et l’intérêt du partenariat ;
– l’impact sur l’environnement ;
– l’approche dans le sens du développement durable ;
– la valorisation du projet.

Actualités


    Flux RSS